Les pompes à chaleur Sol - Eau : La Géothermie

Retour

La pompe à chaleur dite géothermique puise la chaleur contenue dans le sol.

Capteurs d'une PAC géothermique : 3 options

Les capteurs de calories sont installés dans votre jardin, 3 possibilités :

  • Les pompes à chaleur à capteurs horizontaux : de longs tubes en polyéthylène sont disposés en serpentin dans le jardin, et enterrés à faible profondeur (à environ 1m). C'est la solution la plus simple, recommandée lorsque la configuration de votre jardin s'y prête. Ces PAC sont moins sensibles aux variations de T° que les PAC aérothermiques, mais sont tout de même sensibles à un gel persistant.
  • Les pompes à chaleur à capteurs verticaux aussi appelées sondes géothermiques : les sondes sont installées jusqu'à 100 m en profondeur, après forage réalisé par un entreprise spécialisée et si le sous-sol le permet. Elles sont utilisées lorsque la superficie du jardin est insuffisante. Les sondes verticales sont plus chères et plus performantes que les capteurs horizontaux.
  • Les pompes à chaleur à capteurs elliptiques, mélange des deux techniques précédentes. Ses nouveaux capteurs se présentent sous forme d'une spirale de 40 cm de diamètre sur 3 mètres de long. Ils sont disposés dans des trous de 5 mètres de profondeur réalisables avec des engins de chantier standard (tarière). Rapides à mettre en oeuvre, ils demandent moins de surface que les capteurs horizontaux.

Pour transporter la chaleur

Une fois les capteurs en place, un fluide va circuler en leur sein pour capter les calories et les transporter jusqu'à la pompe à chaleur sol. Un autre fluide (parfois le même) circule entre la pompe à chaleur sol et les émetteurs de chaleur situés dans la maison.

  • Eau glycolée/eau : eau avec antigel entre les capteurs géothermiques et la PAC, et eau pure dans le circuit de chauffage (plancher ou radiateurs). Technologie bien maitrisée.

Contact

Dernière modification : 20 juin 2015