Les pompes à chaleur Air - Eau

Retour

La pompe à chaleur Air - Eau, est la plus répandue avec la PAC air air.
Une pompe à chaleur capte les calories présentes naturellement dans l'environnement et grâce à un compresseur, les porte à une température plus élevée qu'elle diffuse ensuite dans la maison.
La pompe fonctionne à l'électricité, mais elle consomme peu.

La pompe à chaleur air-eau puise la chaleur contenue dans l'air et la restitue par un circuit d'eau alimentant un plancher chauffant ou des radiateurs.





Fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau

  • Les pompes à chaleur air-eau utilisent les calories contenues dans l'air ambiant.
  • Les capteurs sont regroupés dans une ou plusieurs "bornes" adossées au mur ou placées dans votre jardin.
  • La pompe à chaleur chauffe de l'eau qui alimente ensuite un plancher chauffant ou des radiateurs basse ou haute température.

Avantages de la pompe à chaleur air-eau : simple et efficace

Simplicité d'utilisation et d'installation : ni gros chantier ni autorisation administrative préalable.

La pompe à chaleur air eau est adaptée aussi bien à la rénovation qu'à la construction neuve.

  • Rénovation :
    • Une pompe à chaleur haute température peut remplacer la chaudière thermique existante d'un chauffage central.
    • Vous conservez donc vos radiateurs et votre circuit de chauffage.
    • Si vous souhaitez garder votre chaudière, celle-ci viendra en « relève » de votre pompe à chaleur (en complément).
    • Si vos radiateurs sont des radiateurs classiques dits «haute température», vous devrez optez pour pompe à chaleur haute température.

  • Construction :
    • Toutes les options sont ouvertes.
    • Vous pouvez installer une pompe à chaleur air eau sans chaudière.
    • Idéalement avec un plancher chauffant et un système basse température

Investissement limité, rentable rapidement

Les pompes à chaleur air-eau sont éligibles au crédit d'impôt (25% depuis 2010).

Inconvénients de cette pompe à chaleur

La pompe à chaleur air-eau capte les calories dans l'air ambiant, son rendement est par conséquent dépendant de la température extérieure : 

  • Concrètement, plus l'air est froid, moins les pompes sont performantes.
  • En dessous de certain seuil de températures (variable, selon les machines), le système perd en efficacité.
    Dans ce cas, une résistance électrique ou mieux encore votre ancienne chaudière prend le relais de la pompe à chaleur air eau.

Contact

Dernière modification : 20 juin 2015